Il faut bien l'avouer, les pantalons ne font pas légion par ici. 
On voit des vestes, des manteaux, des jupes mais des pantalons, faut tourner beaucoup de pages pour les trouver. Pourquoi ? La faute à une braguette réputée pas très simple à monter, une cambrure difficile à patronner, etc, etc.

Voilà que Claude débarque. Honnêtement, quand il est sorti, j'ai fait ma prétentieuse. Pour plusieurs raisons. D'abord parce avec République du Chiffon, j'ai du mal. Je suis restée sur les mésaventures du lancement de la toute première collection (j'avais énormément attendu pour recevoir un patron commandé). Par ailleurs, le ton directif qui avait été employé lors du  pas-à-pas du pantalon Jacques m'avait moyennement emballée : "La démarche de République Du Chiffon est de proposer des modèles de patrons de couture qui n’ont pas vocation à donner des cours de couture. Cependant, j’ai bien entendu la détresse de certaines devant une poche passepoilée ou un montage de sous-pont. Il existe énormément de tutoriels, de fiches techniques et d’encyclopédies de couture qui traitent de ses techniques mais de toute évidence, ce sont mes explications à moi que vous voulez... - extrait du site de la créatrice - (sic !)".
Et enfin, je trouvais que ses schémas et ses explications des patrons pochettes étaient vraiment succinctes et expéditives. Rien à voir avec le style Deer and Doe par exemple. Celles qui font la couture ont besoin de se sentir accompagnées et guidées dans la démarche, histoire d'être en confiance et d'appréhender le patron qu'elles s'apprêtent à réaliser.

Pourtant le pantalon Claude a de quoi plaire : une taille haute confortable, des poches originales et un style résolument actuel.
Pour éviter une livraison que je craignais trop longue, je suis allée directement acheter mon patron chez Brin de Cousette. J'adore cette boutique. Tasticottine et Morgane en ont fait un endroit so cosy. Elles prennent toujours le temps d'échanger quelques paroles sur les tissus, les patrons, les tendances, les blogs. On y voit les filles prendre leur cours de couture dans une sorte d'effervescence passionnée. 

Donc patron en poche (assorti d'un mètre de molleton lurex pas prévu sur la check list), je m'empresse. Côté packaging, ça en jette, pochette en papier kraft rigide, système de fermeture class, planche de patron épaisse. C'est tout. Parce que côté explications, c'est le vide intersidéral. 2 feuilles format A4 pliées en deux qui comprennent le dessin technique, les instructions de coupe du tissu, la descriptions des différentes pièces et les explications de montage. Ca fait vraiment peu, je trouve.
Bref, ma petite étoile me recommande de faire une toile. Grand bien m'en a pris. Pour moi, ce sera du 38. Coupé dans un tissu du suédois bleu nuit et texturé qui je pense, succombera très rapidement à l'usure du temps. 
DSCF6524
DSCF6528
DSCF6527

 La taille est bien prise, c'est parfait. 

DSCF6529

 

Gros plan sur les poches du devant. C'est vraiment la seule difficulté technique

DSCF6530

DSCF6533

Du coup, j'en ai fait un deuxième (que j'ai cousu sur l'envers du tissu : étourderie, sors de ce corps).

DSCF6521

DSCF6522

Donc merci à République du Chiffon pour ce super patron.