Pour avoir une légitimité à revenir par ici, laissez-moi vous présenter ma réalisation de la veste Saler de Pauline et Alice.

DSCF7286

DSCF7287

 

 

Par quoi commencer, tant il y en a à en dire.

J'ai d'abord lu avec beaucoup d'intérêt l'article hyper détaillé et hyper pointu qu'Annie Coton a fait sur la réalisation de sa veste. Sa description de l'entoilage, des épaulettes, du col, de l'importance des repères m'a fait réaliser que je ne savais pas coudre une veste dans les règles de l'art. 

J'ai donc profité d'une promo sur le site de cours en ligne Artesane afin d'avoir l'accompagnement pour coudre la veste Saler. Bien que les instructions du livret du patron sont très détaillées, j'ai beaucoup apprécié d'avoir "en vrai" un prof pour les détails techniques. La réalisation de la veste est détaillée en 8 leçons indépendantes les unes des autres. Je trouve le système des cours en ligne assez sympa. Il permet d'aller à son rythme, de revenir sur un détail ou au contraire, d'avancer un peu plus vite sur un point déjà assimilé.

DSCF7270

En ce qui concerne le patron, il comporte beaucoup de pièces et nécessite beaucoup de tissu. Mon coupon de 3 mètres de velours n'y a pas résisté et c'est tant mieux.Les pièces des doublures et des entoilages sont des pièces à part entière.  En guise de doublure, j'ai utilisé de coton fleuri pour le corps et du satin rouge pour les manches.

J'ai d'abord diminué la hauteur de la veste de 4 cm afin qu'elle ne soit pas trop longue. Elle est coupée en 34 pour le buste et 36 pour les manches. J'ai également cintré le milieu dos car je trouvais qu'il n'était pas assez ajusté.

DSCF7268

Le col tailleur a été une découverte pour moi et les poches passepoilées m'ont donné un peu de frayeur. Par contre, je dois avouer que je n'ai pas tout compris dans l'assemblage du bas de la doublure. Rien compris. Même avec l'aide du cours en ligne. Alors j'ai fait au jugé.

Points positifs :

- la réalisation des manches tailleurs, leur boutonnière et leur doublure m'ont rendu particulièrement fière de moi. 

DSCF7276

- la découverte de l'entoilage tissé, quel bonheur par rapport à l'entoilage quasi cartonné que j'avais l'habitude d'uliser. Par contre, il est deux fois plus cher.

Je reste quand même un peu déçue de ma veste, elle n'est pas nickel car j'ai fait quelques approximations. J'ai l'impression que j'aurai dû cranter les marges de coutures un peu plus car il se forme quelques bosses disgracieuses. Par ailleurs, j'ai dû loupé quelque chose à l'étape du glaçage de la veste car j'ai été oglié de faire une piqûre de soutien sur les bords devants. Du coup, ils rebiquent.

Je me suis promise de la refaire dans une gabardine bleue achetée chez Bennytex, j'espère qu'elle aura un meilleur rendu.

 

DSCF7269

 

DSCF7271

 

DSCF7277